Je vous parle de mes tatouages


Hello !
Un article un peu plus personnel aujourd'hui. A l'aube d'un futur tatouage (désolée Papa et Maman) je me suis dit que ce serait intéressant de vous parler de ceux que j'ai déjà, si jamais vous êtes curieux.ses. Comme beaucoup de personnes tatouées, je l'envisage comme une expérience marquée sur la peau, ou un hommage aux personnes que j'aime. Ou bien juste un aspect purement esthétique. Chacun se tatoue pour des raisons différentes, et pour moi c'est une façon d'embellir mon corps tout simplement. C'est peut être totalement différent pour d'autres, les expériences de vie façonnent notre vision de notre corps et de notre histoire. 
Je me suis fait tatouer pour la première fois à 17 ans, sous la supervision de ma maman. Le message était clair : tu veux te faire tatouer, tu souffriras en silence. Elle m'a accompagné au rendez vous et est restée stoïque pendant qu'on me charcutait le dos. Je l'avais voulu ! Depuis, quelques autres ont fait leur place sur mon corps, à divers moments de ma vie.

Mes premiers tatouages, 17 et 19 ans

Comme je le disais juste avant, mon premier tatouage c'était à 17 ans. Je me suis fait tatouer des ailes dans le dos. C'est mon tatouage le plus kitsch et qui a le plus mal vieilli. Pour autant, je ne regrette vraiment pas, car il signifie beaucoup pour moi. On parle souvent de la notion de regret pour les tatouages, mais il faut aussi se faire confiance. Même si j'étais profondément débile à 17 ans (et drama queen !) je peux dire que je me faisais confiance pour ne pas regretter par la suite. Je tiens toujours autant au souvenir de ma grand mère, paternelle. Un souvenir qui n'existe pas vraiment puisque je ne l'ai jamais connue. C'est mon hommage à quelqu'un que j'aurais sûrement profondément aimer.
Pour le tatouage en lui même, je l'avais dessiné moi même (DON'T) et j'avais choisi un tatoueur au pif (DON'T BIS) bref, tout ce qu'il ne faut pas faire. Je l'avais payé une misère, comparé aux prochains... Ce qui n'est JAMAIS bon signe !


A 19 ans, je suis passée de nouveau sous les aiguilles, et le cadeau de mes meilleures amies a été un tatouage sur la cheville. 30€ et je repartais avec un triangle pas super régulier mais un souvenir super fun de cette journée. Celui ci symbolise ma région préférée et le lieu de toutes mes vacances, le Bassin d'Arcachon ! Avec le recul j'aurais pu me faire tatouer une huitre, ç'eut été plus rigolo (mais bon à l'époque je trouvais ça dégueulasse). Inutile de vous donner le nom de mon tatoueur, je ne le recommande pas du tout.

Le passage à vide puis le retour, 7 ans plus tard

Après mes 19 ans, j'ai passé plusieurs années sans me faire tatouer, bien que l'envie soit présente, l'occasion ne s'est pas présentée. J'ai toujours plein d'idées de tatouages, tout le temps ! En 2017 j'ai reçu un message de Valentine Tattoo, et on a imaginé un projet qui me ressemble ensemble. C'est mon premier tatouage en couleur. Et pas le dernier ! Je vous avais écrit un article au sujet de mon tatouage Totoro à cette période là. Grâce à ce tatouage, j'ai trouvé le style que j'aime, c'est à dire de la couleur, de l'aquarelle et aucun contour. Ce tatouage Totoro, c'est mon amour pour la nature, et puis pour Ghibli évidemment !

Deux tatouages d'un coup, en Septembre 2018

L'été 2018, je le passe à Andernos comme d'habitude. Je ne sais plus par quel moyen, mais je parviens à mettre de coté suffisamment d'agent pour prendre rendez vous chez Point Barre, un tatoueur dont j'admire le travail, et qui se trouve à quelques heures de train de chez moi. Je lui demande de me dessiner des fleurs de cerisier, dans sont style si reconnaissable. Et cet été là, je tombe sur Instagram sur un flash Les Lèvres Rouges. Et je tombe amoureuse. Une main, avec un coeur. Je le vois et je me dis que c'est moi ! C'était la première fois que je m'autorisais un coup de coeur, et pas un tatouage "réfléchi". Et je l'aime tout autant maintenant ! Parfois, être spontané a du bon, et encore une fois : se faire confiance.
Je prend rendez vous pour les deux tatouages le même jour, pour rentabiliser mon billet de train pour Paris (j'ai d'ailleurs loupé le retour !). Tout sur le même bras ! Je prend la décision de faire la main au dessus du coude, et les fleurs sur mon avant bras


Spoiler alert, l'avant bras : ça m'a fait mal ! En revanche je n'ai rien senti pour l'arrière du coude.
Bon, autant vous le dire tout de suite, deux tatouages la même journée, c'est pas la meilleure décision que j'ai prise. Heureusement que je n'ai pas ressenti beaucoup de douleur au dessus du coude ! J'ai adoré mon expérience avec les deux tatoueurs, c'était très fluide et doux. J'ai eu un super feeling avec Julien, de chez Point Barre, et me faire tatouer chez lui n'a fait que renforcer l'idée qu'il me tatouerait encore, plus tard. Il y a encore beaucoup de fleurs que j'aime qui n'attendent que de se trouver sur mon corps.
En terme de signification, je pense que j'ai voulu rendre hommage à moi petite avec ces fleurs, qui font partie de mes préférées. Et une petite partie à mon manga d'enfance, Sakura ! (même si je ne suis pas a l'abri de me faire tatouer un personnage un jour !)


Le spontané, en Octobre 2018

Alors celui ci. J'étais pas du tout préparée. Lors d'une soirée Halloween dans un bar, des flash sont proposés par Pablo (@pab_c sur Instagram), tatoueur. Je suis avec Maëlla et Elodie, on en parle pour rigoler, puis plus tellement pour rigoler. Puis on lui demande de nous tatouer. On choisit chacune un flash dans son book et c'est parti ! C'était une expérience super drôle, pour moi qui étais persuadée qu'un tatouage ça se réfléchit longtemps, et il faut être sûr, et c'est super important, etc... Ca a un peu désacralisé ma vision rigide du tatouage, pour le meilleur. Et j'adore mon petit coquillage, qui symbolise mon amour infini pour l'océan.

Le prochain, en Septembre et ceux qui viendront après

On se tourne à présent vers l'avenir, car on sait tous que quand on commence c'est dur de s'arrêter. Cet article c'est un peu l'annonce à mes parents (qui ne se sont toujours pas faits à l'idée que j'allais être tatouée plus que maintenant) que je recommence en Septembre, à Rennes, avec le très très talentueux @Oavia.tattoo. Alors déjà : il est tatoueur ET peintre, j'adore son goût en matière d'art (ancienne étudiante en arts plastiques, j'y suis très sensible), il travaille sur Rennes (yay !) et je suis tombée amoureuse d'un de ses flash. Encore, très spontanément. Je vous laisse la surprise bien sûr !

J'ai encore des personnes à qui je veux rendre hommage, via le tatouage. Mon grand-père, que j'ai perdu, à Noël 2018. Son amour pour les fleurs, les voyages, sa maison incroyable. Tout m'inspire. Je n'ai pas encore trouvé le tatoueur parfait pour ce projet ! Il n'est pas encore défini dans ma tête. Mais ça viendra, je le sais.
Pour terminer sur une note plus légère, il est pas impossible que je me fasse aussi tatouer les fesses, pour rigoler. Une petite pêche, par exemple. J'ai un board Pinterest rempli d'idées d'ailleurs !


En vrac :
💧 Je ne me fais jamais tatouer avant l'été, j'aime trop me baigner, et on doit attendre toujours 3 semaines à 1 mois avant de se mettre dans l'eau. Bien trop relou pour moi ! Je privilégie les tatouages au printemps et en hiver.
😈 On peut être tatouée, et bien élevée. Je ne vous apprend rien, mais avoir des tatouages ne veut absolument rien dire sur votre personnalité, juste que vous aimez vous dessiner des trucs sur le corps. Ca ne me choque plus du tout de voir des vendeuses tatouées ou des médecins, avocats. Bref on s'en fout complet, et l'ancien monde aurait parfois tendance à l'oublier.
💣 Quand on est tatoué, on s'en balance de comment ça va vieillir. Ca vieillira tout autant que le reste, je serais juste une mamie avec des dessins et une maman sur laquelle on pourra colorier. Et je m'en fous bien de si c'est ringard dans 30 ans, j'aurais juste mes souvenirs sur mon corps. 
💅 J'hydrate souvent mes tatouages et je ne me met jamais au soleil sans les avoir tartinés de crème solaire indice 50.
💓 Les tatouages, on les fait pour soi. Par exemple, mes parents n'approuvent pas (alors que disons le, tout ce que je me suis fait tatouer c'est quand même très mignonnet, rien de bien badass) mais à bientôt 30 ans, je suis capable de prendre mes décisions pour moi, même si ça me peine parfois qu'ils ne comprennent pas.

Des bisous de meuf tatouée et bien élevée !

Aucun commentaire

Merci beaucoup pour vos commentaires, c'est toujours un plaisir de vous lire !!